Inauguration d’un composteur grande capacité pour le restaurant et le Village du Père Soulas

10 000 tonnes de biodéchets / an : l’histoire d’un composteur grande capacité

Le 6 décembre 2018, l’Umes La Petite Garrigue accompagnée dans sa démarche par l’association Compostons inaugure sur le site du Village du Père Soulas, le PREMIER COMPOSTEUR DE GRANDE CAPACITE DE MONTPELLIER. Avec 100 000 repas, le restaurant-self Mas des Moulins génère près de 10 tonnes de biodéchets par an, la maison d’Enfants Bon Secours gérée par l’association Mas des Moulins et les résidents situés au coeur même de ce Village et constituant la ZAC Mas des Moulins amènent également leurs bio-déchets. Grâce à ce composteur, l’intégralité des bio-déchets sera valorisé sur place.

Restes de repas et de cuisine du restaurant, des habitants et des enfants de la Maison d'Enfants Bon Secours valorisent sur place 10 tonnes de biodéchets / an

Depuis début novembre, tous les restes des préparations de repas et d’assiettes sont triés par les cuisiniers, les convives, les enfants et les résidents puis mis en compostage par les agents des espaces verts de l’UMES. La mise en place du compostage a nécessité des changements de pratique : cuisiniers, convives, enfants, résidents et salariés des espaces verts ont été accompagnés et formés par Compostons. Cette association montpelliéraine est spécialisée dans l’accompagnement à la mise en place du compostage collectif. Les locataires des résidences Bignones et Sarriette sont au coeur même du projet et participent activement au compostage au même titre que le restaurant.
Le composteur a une place centrale au coeur de la ZAC et contribue au projet global de l’association Mas des Moulins : il favorise le lien social et l’échange entre les différents acteurs de ce projet : enfants, résidents, salariés.

L’économie circulaire au coeur du projet

  • Le composteur de grande dimension est construit par des artisans lodévois spécialisés dans le compostage qui travaillent uniquement avec du bois non traité et local.
  • · La matière sèche qui vient compléter les apports frais de biodéchets à la mise en compostage est issue directement du broyat des espaces verts du site.
  • · Le compost produit sera utilisé dans le jardin partagé du Village du Père Soulas géré par le Centre d’Animation de Proximité de l’association Mas des Moulins. Les clients, salariés, enfants, résidents – qui font l’effort de trier leurs biodéchets quotidiennement – seront également conviés à récupérer du compost. La boucle est bouclée !

« Cela va plus loin que le compostage, confie Soufiane, le responsable de production du restaurant, le diagnostic réalisé au début du projet nous a fait prendre conscience des quantités importantes de biodéchets que nous produisons au sein du restaurant. Cela nous motive pour améliorer nos pratiques et diminuer le gaspillage. »

Un projet éducatif et fédérateur

Les enfants de la MECS Bon Secours se sont investis dans le projet en décorant la table de tri pour signaler les nouvelles consignes. Des bio-seaux sont mis à disposition dans la Maison d’Enfants à Caractère Social Bon Secours pour que le tri des bio-déchets puisse être fait.

Journée développement durable au conseil départemental

La découverte de l’hyperactive faune du compost…

Le vendredi 30 novembre le Conseil Général de l’Hérault, en lien avec le réseau Coopère34, a organisé une journée de sensibilisation et de formation au développement durable pour ses agents.

Le thème : quels sont les gestes que l’on peut réaliser chez soi en faveur de l’environnement ?

Une dizaine d’associations était présente pour développer des thèmes tel que les économies d’énergie, les produits d’entretien écologique ou une gestion plus durable des déchets.

Compostons y était ! Nous avons animé par deux fois l’atelier Les bonnes pratiques du compostage.

Au menu : le compostage c’est facile, les 3 règles d’or pour un compost réussi et la découverte du vermicompostage, une super solution pour les citadins qui n’ont pas de jardin mais veulent prendre la main sur la gestion de leurs biodéchets.

Ateliers en interaction avec une quarantaine d’agents du département : un bon moment pour tous !

Merci au Conseil Départemental de l’Hérault et à Coopère34.

Organisation de la formation Guide Composteur

Etre Guide Composteur c’est …

  • Savoir faire du bon compost
  • Comprendre pourquoi il est important de gérer localement nos biodéchets
  • Comprendre  le message de la prévention : D’abord  on diminue les déchets (gaspillage alimentaire, choix d’espèces végétales à croissance rapide…), ensuite on cherche la solution la plus économe en temps et en énergie (paillage, mulching, nourriture animale…) et enfin on compost chez soi ou en collectif
  • Savoir transmettre les savoirs composter
  • Pouvoir suivre un projet de compostage de quartier, dans un jardin partagé, en pied d’immeuble
  • Comprendre que le compostage va au dela de la question des déchets et que la pratique est avant tout humaine et sociale

Une formation en deux temps

L’Ademe Occitanie a lancé un appel à d’offre pour organiser une formation Guide Composteur (2018) puis Maitre Composteur (2019) à Montpellier et Toulouse. L’objectif est de former les agents de collectivités, porteurs de projet et indépendants spécialisés dans l’environnement à la gestion de proximité des biodéchets.

Le groupement Humus et Associés, Au Ras du Sol et Compostons a été retenu pour organiser et animer cette formation.

Une première session en novembre permet d’aborder les bases du compostage et le compostage partagé et en établissement

Une deuxième session en décembre permettra d’aborder les thématiques de la gestion intégrée des espaces verts (animée par MH2O), le vermicompostage ainsi que les toilettes sèches. Les stagiaires termineront leur formation par un module sur le rôle du Guide Composteur, la méthodologie de projet et des techniques d’animation.

Formation compost au jardin

Des partenariats précieux

Outre le soutien de l’Ademe et du groupement d’organisme de formation, Compostons remercie le Mas des Moulins pour le prêt de la salle, Marie Thomann de Terre en Partage pour ses animations sur le rôle des décomposeurs ainsi que l’utilisation du compost au jardin ainsi qu’Hérault Habitat pour leur réactivité et leur implication pour la visite du composteur de Croix d’Argent.

Bravo aux 16 stagiaires pour leur participation pour cette première session !

partenaires compostage

Alternativez vous !

Alternativez-vous à Montpellier

Avec une quinzaine de rendez-vous proposés à travers toute la Métropole du 19 au 22 septembre, le collectif d’Alternatiba a invité les citoyens à se questionner et s’engager pour lutter concrètement – et joyeusement –  contre le réchauffement climatique.

Compostez, chacun sa solution

Nous étions présents à la journée d’animation du 22 au parc du château à Grabels avec près de 40 autres structures de la transition écologique. On a parlé réduction des déchets, politiques locales, techniques et solutions de compostage…

Focus sur le vermicompostage à Alternatiba

L’objectif de la journée du 22 était de présenter des solutions “que l’on peut faire soi même”. Le vermicompostage se prête parfaitement pour réduire et valoriser les biodéchets en centre ville quand on n’a pas d’extérieur. Nous avons donc fabriquer un vermicomposteur à partir de caisse en polyester récupéré le matin matin (réutilisation !) et de biodéchets récupérés sur le stand alimentaire (économie circulaire !).

-> plus d’information sur le fonctionnement et l’autofabrication d’un vemicomposteur

alternatiba montpellier
autofabrication de vermicomposteur a alternatiba

 

Merci à Joelle, notre super Guide Composteur, pour sa grande implication pendant cette journée.

Installation des composteurs Croix d’Argent

Croix d’Argent et ses composteurs collectifs

// Retour sur l’installation des composteurs à Croix d’Argent (Montpellier) aout 2018 //

Avec 9 modules répartis sur deux emplacements, le bailleur social Hérault Habitat donne la possibilité aux résidents du quartier Croix d’Argent de prendre en main la gestion de leurs biodéchets.

Un projet global

Hérault Habitat favorise une approche globale de la gestion des déchets et des espaces verts. En effet, en faisant l’investissement d’un broyeur et en implantant des composteurs collectifs, les biodéchets deviennent des ressources. Le processus de compostage permet de valoriser en engrais naturel et de qualité les matières organiques générés par les ménages et la gestion des espaces verts. En détournant ceux ci des ordures ménagères, c’est moins de pollution (transport – incinération/enfouissement) et de coût pour la collectivité (et par extension pour les contribuables).

Un projet participatif et collectif

La gestion des composteurs de quartier est faite par les résidents volontaires. Un groupe d’habitants – identifiés référents de site – a été formé au compostage et veille au bon déroulement des opérations. Les habitants souhaitant approvisionner le composteur se verront fournir un bioseau (offert la Métropole de Montpellier). Ils recevront des indications quand à l’usage des composteurs à cette occasion. En effet, chaque usager devra ajouter de la matière sèche (broyat) et mélanger les biodéchets déposés pour assurer le bon processus de compostage. Le compost produit sera distribué aux participants pour nourrir jardinières et plantes d’intérieur ainsi que les espaces verts à l’occasion d’événements festifs.

Un projet avant-gardiste

Grâce au partenariat entre Hérault Habitat, Compostons, Ecosec et le fablab Labsud, les composteurs s’inscrivent dans une dynamique de recherche et développement et d’amélioration continue. L’objectif est de trouver le bon niveau de complémentarité entre l’humain, le technique et le technologique.

  • Concertation : Le plus complexe dans le compostage, ce n’est pas la technique mais la dynamique humaine. En impliquant les habitants dès le début du projet, le compostage devient un support d’expérimentation social pour mieux “faire ensemble”.
  • Mobilier urbain : Ecosec a conçu et développe le GAPAN, un composteur collectif moderne et pratique adapté au centre ville. Cet équipement permet de simplifier les gestes de retournement et de soustraction du compost.
  • Suivi à distance : Les composteurs sont équipés de la dernière version du boîtier connecté Waste Connexion. Cette technologie permet de suivre à distance et en temps réel le processus de compostage (poids, température, humidité…) sur une plate forme en ligne accessible à tous.

// Inauguration attendue pour fin septembre //

Organisme de formation habilité à dispenser la Guide Composteur

logo gprox

Aujourd’hui même, Compostons a signé la charte de l’Ademe comme organisme de formation pouvant diffuser Guide Composteur et Référent de site. Le dispositif Gprox de l’Ademe encadre les formations Référent de site, Guide composteur et Maitre composteur mis en place dans le cadre du référentiel des acteurs de la gestion de proximité des biodéchets.

Etre signataire de la charte c’est participer à l’homogénéisation des formations de la prévention et gestion des biodéchets à l’échelle nationale. C’est un engagement de qualité également avec des formations reconnues. C’est aussi une reconnaissance pour pouvoir être identifié comme acteur-formateur de référence.

Cette charte nous permet de dispenser les modules

  • Référent de site / GC 11 : les bases du compostage
  • GC 12 : Informer les publics
  • GC 13 : Définir le rôle et les missions de Guide Composteur
  • GC 21 : La gestion intégrée des espaces verts
  • GC 22 : Le compostage partagé
  • GC 23 : Le compostage autonome en établissement
  • GC 24 : Le vermicompostage
  • GC 25 : Les toilettes sèches

Les stagiaires qui suivent les modules G1 et un module complémentaire seront reconnus Guide Composteur.

Nous dispenserons ces formations dès la rentrée en septembre 2018. Pour avoir plus d’information n’hésitez pas à contacter la responsable formation lea@compostons.org ou directement sur notre page formation.

 

 

Organisation de la deuxième rencontre régionale

A l’initiative de Compostons et Humus et Associés, nous avons organisé la deuxième rencontre régionale en vue élaborer un réseau occitan de la gestion de proximité des biodéchets.

Étaient présents :

8 représentants des collectivités : Grand Narbonne, Rodez Agglomération, Sidetom66, Bézier Agglomération, SIPOM de Revel…

6 associations et professionnels : Terre en partage, Semeurs de Jardin, Les Ateliers citoyens de Castries,  le formateur Pierre Verhnes, Maeva Noel (entreprise gestion des déchets au Pic St Loup)

Ainsi que 8 citoyens, guides composteurs et curieux

La journée s’est déroulé au Mas des Moulins grâce au prêt d’un salle avec le soutien des Semeurs de Jardin.

Ce fut l’occasion de présenter le nouvel arrêté ministériel du 9 avril ainsi que les nouveaux outils du RCC (annuaire des acteurs et Géo’compost). Les autres réseaux régionaux Aura, Paca et Aquitaine ont été présenté ainsi que le réseau de l’Ademe A3P.

De nombreux ateliers en demi-groupe et en plénière ont permis de réfléchir collectivement aux objectifs et actions du réseau mais aussi aux moyens à sa disposition.

Compostons, Terre en partage et Humus et Associés ont été mandatés pour proposer un dossier à l’Ademe et à la Région.

Prochain rendez vous en automne à Rodez pour formaliser les statuts et visiter des sites de compostage.

Une liste de diffusion va être créée afin de s’inscrire aux groupes de travail et recevoir toutes les informations du réseau. Merci de nous faire savoir si vous voulez en faire partie : reseaucompostoccitanie@gmail.com

Deuxième rencontre régionale compostage Occitanie

Présentation du vermicomposteur nouvelle génération made in Narbonne, en test à Montpellier

Formation Guide Composteur du 28 au 30 mai

Inscriptions ouvertes

Être Guide Composteur c’est d’abord savoir composter et pouvoir expliquer pourquoi on le fait. Nos formations sont issues de l’éducation populaire et basées sur de l’hyper concret entre temps théorique et mise en pratique. Sans prérequis, elles sont ouvertes à tous ceux qui souhaitent acquérir des compétences et savoirs afin de promouvoir la gestion économe des biodéchets.

Ecosec et Compostons proposent une formation Guide Composteur avec les fondamentaux enrichis de la spécialisation compostage partagé. Il est possible de n’en suivre que certains, merci de nous contacter directement dans ce cas.

Au programme des 3 jours :

Les fondamentaux du compostage (GC11 – 1 jour)
Identifier et analyser la gestion domestique des déchets de jardins et déchets de cuisine : apprentissage des savoir-faire techniques fondamentaux et mise en pratique selon les différentes situations, diagnostic et astuces.

Transmettre les savoir-composter (GC12 et 13 – 1 jour)
Connaitre les rôles, les missions et la posture du guide composteur, pouvoir informer les publics : notion sur la concertation, initiation à la méthodologie de projet, identification des objectifs et des moyens de l’action.
Les principes d’une bonne communication : acquisition des techniques d’animation de base, comprendre la dynamique de groupe (en salle, sur un salon, sur un stand …), appréhender un public selon son intérêt, mise en situation.

Le compostage partagé (GC 22 et GC 23 – 1 jour)
Mise en œuvre de compostage collectif et autonome en établissement : approche méthodologique, analyse d’exemples, étude de cas concrets, visites.

<<  Inscription et détails sur lesactivateurs.org  >>

<<  Déroulé de formation sur compostons.org  >>

Une transmission active où les stagiaires participent