Astuces & recettes

Le compostage en été… comment gérer ? 👨🏼‍🌾

☀️ Les températures estivales accélèrent la dégradation de la matière dans le composteur, et accentuent ainsi tout le processus : décomposition plus rapide, mais donc aussi plus délicate à maîtriser.
 

En été encore plus que le reste de l’année, le composteur est sec. Ce sont les bords, le long des parois, qui sèchent le plus vite du fait d’un plus grand contact avec l’air ambiant. Le cœur, lui, a tendance a mieux retenir l’humidité.
Il faut donc respecter la règle en or d’un compostage réussi : ajouter de la matière sèche aux biodéchets et bien brasser (Matière sèche : broyat, feuilles mortes, paille, déchets du jardin secs etc.). De cette manière, on entretient les conditions optimales : aération, humidité, équilibre carbone-azote.

Hélas ! En plus de la chaleur, il nous faut composter avec la sécheresse, surtout à Montpellier ! 
En effet, le compostage n’est accéléré en été que si l’humidité reste suffisante dans le composteur. Et souvent l’intérieur du composteur se retrouve desséché en cette saison. 
 
✨ Astuce : pour savoir si votre compost est trop humide/sec, faites le test de la poignée.
 
Arroser les bords reste une solution, mais un petit brassage, voire un retournement, c’est encore mieux ! Tout au long de l’année, couvrir le compost d’un géotextile permet de mieux garder l’humidité, d’éviter l’évaporation tout en permettant la circulation de l’air
 
Que faire si votre compost est trop sec?
Il y a plusieurs écoles :
 
🌱 l’école du “jardin punk” (aussi connue sous le nom d’école des “jardiniers paresseux”) : on laisse passer l’été et le compostage reprendra lorsque le temps sera moins sec/chaud (souvent à l’automne). 
 
🌿 l’école des arroseurs : on ajoute de l’eau dans le composteur pour maintenir l’activité des micro-organismes et ainsi continuer le compostage. Cela peut se faire à l’arrosoir (avec pommeau) ou en baignant la matière sèche (et toujours brasser). Baigner la matière sèche, veut dire la faire tremper dans un seau d’eau pour l’imbiber. Cela permet une humidification plus efficace et évite le ruissellement. Et si en plus c’est fait avec de l’eau de récup’, alors …!
 
Il y a d’autres façons encore de conserver l’humidité dans votre composteur. Quel est votre truc à vous ? 😀
Envoyez-nous vos astuces sur Facebook 😉
 
  
composteur-été-compostons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *