Astuces & recettes

La culture en lasagne 🌿

Aujourd’hui, nous vous proposons de valoriser les déchets organiques, que vous pouvez avoir chez vous, pour redonner du pouvoir à la terre
 
Que ce soit des buttes dans votre jardin ou dans une jardinière, ça fonctionne !
Le procédé consiste à alterner les couches de matières organiques carbonées et azotées.
 
Cela permettra ainsi de :
Limiter les herbes indésirables
Protéger la terre du tassement et de l’érosion
Empêcher le dessèchement des sols
Limiter les écarts de température
Protéger et nourrir l’activité biologique du sol et ses nombreux insectes
 
Pour créer vos lasagnes, vous aurez besoin de
– matières carbonées : feuilles mortes, broyats de branche, carton, compost, terreau, paille, rouleaux en carton…
– matières azotées : déchets de cuisine, fleurs fanées, marc de café, tonte d’herbe fraîche…
 
Commencez par étaler un carton au sol si vous êtes en jardin (ou passez à l’étape d’après si vous êtes en jardinière). Cela permettra de limiter les herbes indésirables.
Disposez ensuite des branches et autres morceaux de bois puis des feuilles sèches (ou autres matières carbonées par dessus)
Ajoutez de la matière azotée (herbe fraîche, biodéchets…)
Continuez à alterner une couche de matière carbonée et de matière azotée
Terminez par une couche de terreau mélangé avec du compost et recouvrez d’un paillage (paille, carton, copeaux de bois non traité). Cette dernière étape est très importante car elle permettra aux plants de s’enraciner et aux semis de se développer. Le paillis permettra de maintenir l’humidité de la culture.
 
Vous pourrez ensuite planter directement en écartant le paillage et en faisant un trou dans le terreau.
Testez ! Observez ! Toute la magie de la nature est à portée de main. Nous vous invitons à profiter de ce temps de “pause” pour vous lancer !
 
Pour aller plus loin,

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *