Installation des composteurs Croix d’Argent

Croix d’Argent et ses composteurs collectifs

// Retour sur l’installation des composteurs à Croix d’Argent (Montpellier) aout 2018 //

Avec 9 modules répartis sur deux emplacements, le bailleur social Hérault Habitat donne la possibilité aux résidents du quartier Croix d’Argent de prendre en main la gestion de leurs biodéchets.

Un projet global

Hérault Habitat favorise une approche globale de la gestion des déchets et des espaces verts. En effet, en faisant l’investissement d’un broyeur et en implantant des composteurs collectifs, les biodéchets deviennent des ressources. Le processus de compostage permet de valoriser en engrais naturel et de qualité les matières organiques générés par les ménages et la gestion des espaces verts. En détournant ceux ci des ordures ménagères, c’est moins de pollution (transport – incinération/enfouissement) et de coût pour la collectivité (et par extension pour les contribuables).

Un projet participatif et collectif

La gestion des composteurs de quartier est faite par les résidents volontaires. Un groupe d’habitants – identifiés référents de site – a été formé au compostage et veille au bon déroulement des opérations. Les habitants souhaitant approvisionner le composteur se verront fournir un bioseau (offert la Métropole de Montpellier). Ils recevront des indications quand à l’usage des composteurs à cette occasion. En effet, chaque usager devra ajouter de la matière sèche (broyat) et mélanger les biodéchets déposés pour assurer le bon processus de compostage. Le compost produit sera distribué aux participants pour nourrir jardinières et plantes d’intérieur ainsi que les espaces verts à l’occasion d’événements festifs.

Un projet avant-gardiste

Grâce au partenariat entre Hérault Habitat, Compostons, Ecosec et le fablab Labsud, les composteurs s’inscrivent dans une dynamique de recherche et développement et d’amélioration continue. L’objectif est de trouver le bon niveau de complémentarité entre l’humain, le technique et le technologique.

  • Concertation : Le plus complexe dans le compostage, ce n’est pas la technique mais la dynamique humaine. En impliquant les habitants dès le début du projet, le compostage devient un support d’expérimentation social pour mieux “faire ensemble”.
  • Mobilier urbain : Ecosec a conçu et développe le GAPAN, un composteur collectif moderne et pratique adapté au centre ville. Cet équipement permet de simplifier les gestes de retournement et de soustraction du compost.
  • Suivi à distance : Les composteurs sont équipés de la dernière version du boîtier connecté Waste Connexion. Cette technologie permet de suivre à distance et en temps réel le processus de compostage (poids, température, humidité…) sur une plate forme en ligne accessible à tous.

// Inauguration attendue pour fin septembre //

CatégoriesRCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *